Extension d’une maison mitoyenne : Quelles possibilités ?

01/03/22
Partager l'article

Vous êtes propriétaire d’une maison mitoyenne et vous souhaitez agrandir votre logement ? Découvrez toutes les spécificités d’un projet d’extension de maison mitoyenne, des contraintes particulières à l’éventail de solutions possibles, en passant par la réglementation.

Les contraintes pour l’extension d’une maison mitoyenne

Un espace réduit pour implanter l’extension

Une entreprise d’extension d’une maison est souvent limitée par la taille réduite du terrain où l’agrandissement est implanté. En effet, les maisons mitoyennes par un ou par deux côtés sont le plus souvent situées en ville, sur des parcelles de superficie réduite.

Lorsque le bâtiment n’est mitoyen que par un côté, l’autre côté est souvent bordé par un passage vers l’arrière du terrain. À moins d’accepter de supprimer l’accès à l’arrière de la propriété, toute extension latérale est impossible.

La proximité du voisinage

maison-mitoyenne-extension

Lorsque l’on envisage un construction, que ce soit une construction d’immeuble ou une extension d’une maison mitoyenne, il faut aussi faire avec la proximité des voisins car les parcelles sont souvent de taille réduite. Un certain nombre de règles existent, pour respecter les limites de propriété et garantir l’intimité en limitant le vis-à-vis.

Au moment d’agrandir une maison accolée, mieux vaut tout faire pour éviter de faire naître un conflit de voisinage. En effet, bien vivre ensemble est important et il faut respecter ses voisins même si cela doit modifier votre projet. En effet, si votre agrandissement empiète par mégarde sur la propriété voisine, votre voisin peut obtenir sa démolition au tribunal. La contrainte du voisinage n’est donc pas à prendre à la légère lors de l’extension d’une maison mitoyenne.

Les solutions possibles pour l’agrandissement d’une maison mitoyenne

Plusieurs types d’agrandissement de maison mitoyenne sont envisageables. Elles peuvent se faire en appui sur un mur mitoyen, propriété des deux voisins, ou indépendamment.

La construction en mitoyenneté

Lorsqu’un mur est vraiment mitoyen, il appartient conjointement aux deux propriétaires des maisons mitoyennes. Il est alors possible pour chacun d’appuyer une construction contre le mur. Mais attention, il faut avant tout s’assurer que le mur est réellement mitoyen et respecter la réglementation particulière.

La surélévation d’une maison mitoyenne

La surélévation est une possibilité d’extension de maison mitoyenne très prisée, car elle évite de sacrifier du terrain. Il est possible d’agrandir au-dessus de la partie logement, ou du garage lorsqu’il y en a un. Vous pouvez agrandir contre un mur mitoyen, ou pas. Tout dépend de la configuration des lieux.

Il faut tenir compte des contraintes réglementaires et techniques. Principalement, il faut faire attention à la notion de vue plongeante sur la propriété voisine, c’est-à-dire respecter les règles de vis-à-vis. Techniquement, il faut choisir les bons matériaux pour l’extension de votre maison, l’objectif étant de ne pas risquer de déstabiliser la structure existante. On privilégie le plus souvent des ossatures légères de type bois ou acier.

L’ajout d’une aile à votre maison

Le constructeur d’extension de votre maison qu’elle soit de plain pied ou mitoyenne peut aussi faire l’ajout d’une aile attenante, sur l’arrière de la maison. En effet, l’avant donne souvent sur la voie publique. En latéral, il n’y a souvent pas assez de place pour conserver un passage vers l’arrière et implanter l’extension. Parfois, les maisons sont mêmes mitoyennes des deux côtés.

L’ajout d’une aile sur l’arrière du bâtiment existant est donc une solution idéale pour agrandir votre espace de vie et créer de nouvelles pièces. Ainsi, vous pouvez par exemple concevoir un nouveau bloc nuit communicant avec la maison principale, sans problèmes.

Une construction séparée

Selon la configuration de votre terrain, construire une extension de maison mitoyenne indépendante, séparée du bâti principal, peut s’avérer judicieux. Cette solution peut convenir à certains projets comme la création d’un petit studio pour recevoir la famille, ou un espace dédié à une activité professionnelle.

Les spécificités réglementaires concernant les extensions de maisons mitoyennes

Certaines règles particulières d’urbanisme s’appliquent à l’extension d’une maison jumelée. En premier lieu, il faut s’assurer que le mur séparant les deux habitations existantes est bien mitoyen. Le plus sûr est de faire réaliser un bornage par un géomètre, car vous obtiendrez un document opposable.

Si le mur séparant les deux habitations est réellement mitoyen, il appartient pour moitié à chaque propriétaire. Chacun peut adosser une extension de son côté du mur. Il est également possible d’y incruster des poutres, pour créer un plancher ou fixer une charpente. Toutefois, il vaut mieux ne pas les enfoncer au-delà de la moitié du mur. Autrement, le Code Civil indique que votre voisin pourrait vous obliger à les raccourcir, s’il voulait en installer au même endroit que vous.

Les autres règles sont les mêmes que pour les constructions classiques, notamment en ce qui concerne le vis-à-vis des ouvertures et la distance entre les constructions. Chaque commune ayant un PLU peut néanmoins édicter des règles particulières. Aussi, mieux vaut se renseigner en mairie pour obtenir les bonnes informations.

L’entreprise de bâtiment de gros œuvre Cotuna, vous accompagne dans la conception et la réalisation de votre extension de maison mitoyenne. Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, vous assister dans les démarches administratives et réaliser une étude précise de votre projet.



    À lire également

    Construction d’une maison individuelle en Île-de-France : l’essentiel à savoir Construction Vous envisagez la construction d’une maison individuelle en Île-de-France ? Voici quelques informations essentielles pour concrétiser votre projet. Étapes importantes, normes à respecter, possibilités de personnalisation de votre construction : tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer est ici. Les premières étapes importantes d’une construction de maison en Île-de-France Choisir votre terrain […] 05/12/22
    Le terrassement, une étape essentielle pour construire votre maison en toute sérénité Construction Le terrassement de la maison est la première étape de votre chantier de construction. Son rôle est essentiel, car il garantit la stabilité de la future bâtisse. S’il est mal réalisé, des fissures des murs ou des désordres plus graves pourront apparaître après la construction d’une maison. Nous vous proposons de découvrir en quoi consistent […] 07/11/22
    Quelle charpente choisir pour la construction de votre maison en Île-de-France ? Construction La charpente est une pièce maîtresse d’une construction neuve. Sa conception doit lui permettre de résister au poids de la couverture de votre toiture et aux aléas climatiques. Le choix du matériau et du type de charpente ne doit donc pas être laissé au hasard. Aussi, comment bien choisir entre bois, métal, béton, charpente traditionnelle […] 24/10/22
    Les matériaux des fenêtres actuelles Construction La fenêtre est une composante importante de votre maison. Elle ouvre votre lieu de vie sur l’extérieur, permet de renouveler l’air, laisse entrer la lumière et contribue à isoler votre logement du froid et des nuisances. Elle joue également un rôle esthétique, tant pour vos extérieurs que pour votre décoration d’intérieur. Nous avons souhaité vous […] 03/10/22
    La démolition HQE, une démarche pour préserver l’environnement Construction Nous entendons souvent parler de labellisation HQE au sujet de la construction de nouveaux immeubles de bureaux ou résidentiels ou tertiaires. Cette démarche permet bâtir des édifices dont l’impact sur l’environnement est maîtrisé. Mais saviez-vous qu’elle intègre aussi l’étape de démolition de l’immeuble, une fois celui-ci arrivé en fin de vie ? La démarche HQE […] 08/08/22