Le système CVC : un équipement clé pour votre confort et votre bien-être

Un système CVC regroupe les équipements de chauffage, ventilation et climatisation d’une habitation. Conçu pour offrir un confort thermique optimal été comme hiver, il garantit également une bonne qualité de l’air intérieur. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le système CVC.

Pourquoi installer un système CVC ?

Bénéficier d’un air intérieur sain et d’une ambiance thermique confortable

Un système CVC est conçu pour vous offrir un bon confort thermique, été comme hiver. En plus du chauffage, il offre la possibilité de rafraîchir l’air en été. Avec les épisodes caniculaires de plus en plus fréquents, cette fonctionnalité s’avère désormais presque indispensable. Un système CVC est souvent mis en place pour une rénovation de maison en Ile-de-France car il assure une bonne qualité de l’air, grâce à un renouvellement permanent et éventuellement une filtration complémentaire.

Un tel ensemble peut être conçu sur mesure par une entreprise de chauffage et climatisation. Ainsi, le professionnel sélectionne un équipement de chauffage, ventilation et climatisation indépendants qui répondent exactement à vos besoins. À côte de cela, il existe aussi des systèmes CVC combinés, qui regroupent au sein d’une même unité les 3 fonctions. Un système électronique régit le fonctionnement de l’ensemble.

Être en conformité avec les réglementations

L’installation d’un système CVC permet de satisfaire la réglementation et les normes de construction d’un immeuble d’habitation. Celle-ci impose d’installer une ventilation permanente dans tous les logements neufs ou rénovés, pour assurer un renouvellement de l’air permanent. L’objectif est sanitaire avant tout. Une ventilation efficace garantit en effet la bonne santé des occupants en éliminant les polluants de l’air intérieur et en chassant l’humidité, pour éviter l’apparition de moisissures. Elle protège aussi le bâti des dégradations causées par un excès d’humidité.

Un système chauffage, ventilation et climatisation bien conçu permet aussi de répondre aux exigences de la réglementation thermique. En effet, dans le neuf, elle encourage l’installation des systèmes les plus économes en énergie et des énergies renouvelables. En rénovation, elle fixe des exigences de performance pour les appareils de chauffage et de climatisations, ainsi que pour la consommation électrique des ventilations.

Les éléments indispensables d’un système CVC

Un système CVC regroupe des équipements de chauffage, ventilation et climatisation pilotés par un système électronique. Réunis au sein d’une même unité ou séparés, ils fonctionnent de concert pour vous assurer un bon confort thermique et un renouvellement de l’air adapté aux besoins du logement.

Le chauffage

L’équipement de chauffage du CVC d’un bâtiment est le plus souvent une chaudière à gaz ou une PAC : une pompe à chaleur. En effet, certaines habitations sont équipées d’un chauffage central au gaz qui alimente des diffuseurs, comme des radiateurs ou un plancher chauffant. Le système CVC peut être construit autour de ce chauffage central, en ajoutant un équipement de climatisation.

L’équipement de chauffage du système CVC peut aussi être une pompe à chaleur. Il s’agit le plus souvent d’une PAC air-air, qui puise les calories dans l’air extérieur en hiver pour réchauffer l’air intérieur. La pompe à chaleur distribue l’air chaud par des ventilo-convecteurs ou un réseau de gaines équipé de bouches d’aération.

Les nouveaux systèmes CVC combinés intègrent une chaufferie au gaz ou une pompe à chaleur dans leur bloc unique. Un échangeur thermique se charge du transfert de chaleur à l’air, qui est alors diffusé dans le logement rénové suite à une réhabilitation de bâtiment en Ile-de-France par le système de ventilation.

La climatisation

La climatisation permet de rafraîchir l’air en été, pour bénéficier d’un intérieur agréablement frais. Lorsque l’équipement de chauffage du système CVC est une pompe à chaleur, celle-ci assure alors le rafraîchissement en inversant son fonctionnement. Elle puise les calories dans l’air intérieur, qui baisse alors en température. La chaleur est expulsée à l’extérieur. Ce système permet de gagner quelques degrés. L’air ainsi refroidi est diffusé par le même équipement que celui qui diffuse l’air chaud en hiver.

Quand l’équipement de chauffage du CVC d’un bâtiment est une chaudière, un climatiseur assure la production d’air froid. Il permet de rafraîchir plus intensément qu’une pompe à chaleur, mais s’avère aussi plus énergivore.

Enfin, les systèmes CVC combinés intègrent un système de climatisation qui leur est propre. Là aussi, l’échange thermique permet à la ventilation du logement d’injecter l’air frais dans les locaux.

La ventilation

La ventilation permet le renouvellement de l’air intérieur du logement. Lorsqu’elle est indépendante, elle est synchronisée avec le système de chauffage et de climatisation. Dans les systèmes combinés installés lors d’une réhabilitation ou d’une rénovation d’immeuble, elle fait partie intégrante du bloc CVC et c’est elle qui diffuse l’air dans le logement. La plupart du temps, des filtres purifient l’air en provenance de l’extérieur pour garantir un air frais et sain en toute saison.

Le thermostat

Un thermostat intelligent assure la régulation de l’ensemble du système pour que l’air intérieur atteigne la température désirée. Il est couplé à un système de pilotage électronique dans le cas où il y a besoin de synchroniser le fonctionnement d’une ventilation indépendant avec le système de chauffage et de climatisation du CVC.

La maintenance d’un système CVC

L’entretien régulier d’un système CVC conditionne son bon fonctionnement et ses performances. Un système bien entretenu tombe moins souvent en panne.

Les locaux professionnels sont eux aussi concerné par l’entretien d’un système CVC. En effet, suite à la construction d’immeuble de bureaux par une entreprise de bâtiment, il est nécessaire de prendre soin de l’équipement Chauffage Ventilation et Climatisation pour garantir un intérieur sain, en revanche ceci est assez complexe. La partie ventilation est à surveiller très régulièrement. Il faut s’assurer du bon état et de la propreté des gaines et ventilateurs. Les filtres doivent être remplacés aussi souvent que nécessaire, au moins une fois par an. Sinon, ils peuvent se boucher ou devenir des nids à bactéries.

La chaudière, s’il y en a une, est soumise à une obligation de maintenance CVC annuel par un professionnel. L’objectif est à la fois sécuritaire, environnemental et économique. Une chaudière bien entretenue consomme moins ; c’est mieux pour la planète et pour votre budget.

Enfin, la pompe à chaleur fait également l’objet d’une obligation de maintenance tous les deux ans, dès lors que sa puissance est comprise entre 4 et 7 kW. L’objectif est de maintenir les performances du système. Comme pour l’entretien d’une climatisation, l’entretien d’une pompe à chaleur requiert l’intervention d’un spécialiste en raison de la présence de fluide frigorigène.

Le système CVC est un des équipements les plus importants de votre maison individuelle en construction par une entreprise. Il vous assure un air renouvelé en permanence et sain, ainsi qu’un confort thermique optimum en toutes saisons. Devant la diversité des solutions, les conseils d’un professionnel sont indispensables pour vous aider à faire le bon choix.

L’entreprise de construction COTUNA Bâtiment, vous accompagne dans votre projet en concevant pour vous le système CVC adapté à vos besoins et à la configuration de votre habitation.



    Suresnes (siège)

    Adresse
    11 rue Albert Caron Suresnes 92150

    Tél
    01.47.33.76.49

    Email
    contact@cotuna.fr

    Horaires
    Lun – Ven . 8.00 – 18.00