La mise aux normes de votre installation électrique

09/01/23
Partager l'article

La plupart des bâtiments anciens ont une installation électrique obsolète. Or, celle-ci représente un danger réel pour les habitants et les biens. En effet, un réseau électrique intérieur défectueux peut être à l’origine d’un incendie domestique. Il en résulte des dégâts matériels conséquents et parfois même, des victimes humaines. Un autre danger est le risque d’électrisation en cas de fuite de courant sur un circuit électrique. Il peut causer de graves blessures ou même le décès. La mise aux normes des installations électriques est donc importante dans le cadre de la rénovation des bâtiments.

L’installation électrique d’un immeuble rénové à Paris

La remise aux normes actuelles de l’installation électrique est nécessaire lors d’une réhabilitation de bâtiment à Paris et en Ile-de-France. En effet, un diagnostic électrique est obligatoire au moment de la vente de la bâtisse ou pour sa mise en location. S’il met des non-conformités en évidence, vous devrez effectuer des travaux pour assurer la sécurité dans le logement. Il en va de votre sécurité. Grâce à ses électriciens spécialisés, Cotuna vous accompagne dans la rénovation de l’installation électrique de votre immeuble à Paris.

Les circuits électriques de votre logement parisien, après rénovation

Une fois rénovée, votre installation doit comporter certains équipements clés disposés sur l’arrivée électrique du logement et en amont des différents circuits électriques.

Le disjoncteur général

electricite-renovation-immeuble

Également appelé disjoncteur de branchement ou de compteur, c’est le premier équipement de sécurité important d’une installation électrique rénovée. Il est situé entre le compteur électrique et le tableau électrique. Il sert à couper l’électricité dans tout le logement en cas de travaux, pour travailler en sécurité sans risquer l’électrocution.

Le disjoncteur général protège aussi l’ensemble de votre installation en cas de surcharge électrique. Dans ce cas, il joue son rôle de disjoncteur et coupe le courant dès qu’il détecte une surcharge ou un court-circuit. Il vous sécurise aussi en cas de fuite de courant : c’est son rôle de différentiel. Il coupe alors l’électricité du bâtiment en rénovation s’il détecte un courant de fuite depuis un appareil ou une prise, vers la terre. Il constitue ainsi une sécurité supplémentaire en cas de défaillance d’un des équipements de sécurité du tableau électrique.

Le tableau électrique

tableau-electrique-maison-en-renovation

C’est le cœur de votre installation électrique rénovée. Placé en aval du disjoncteur général, le tableau électrique est le point de départ de chaque circuit électrique de votre immeuble en réhabilitation qui alimente votre logement. En effet, une installation de tableau électrique lors des travaux de réhabilitation d’un bâtiment en Ile-de-France est divisée en plusieurs circuits indépendants reliés à un ou plusieurs appareils. Ainsi, une ligne électrique peut desservir seulement un ballon d’eau chaude, tandis qu’une autre achemine l’électricité à une partie des éclairages du logement.

Pour protéger les appareils et le logement des risques liés aux surintensités et courts-circuits, chaque ligne est équipée d’un disjoncteur individuel. Il est placé dans le tableau électrique. En cas d’anomalie, il coupe immédiatement le courant dans le circuit qu’il protège, pour éviter la détérioration des appareils ou un incendie.

En plus de cela, un dispositif différentiel résiduel ou DDR protège plusieurs lignes des risques liées à une éventuelle fuite de courant à la terre. Cette situation représente en effet un danger d’électrocution. Aussi, ce dispositif coupe immédiatement l’électricité. Il y a au moins deux DDR par installation électrique. Ils sont situés dans le tableau électrique, entre le disjoncteur général et les disjoncteurs individuels.

Les éléments d’un circuit électrique individuel

Les câbles électriques

circuit-electrique-maison-ile-de-france

Des câbles électriques assurent la distribution de l’électricité depuis le tableau vers chaque appareil ou équipement électrique de votre logement. Leur diamètre est déterminé précisément par les normes pour éviter tout risque d’échauffement excessif, qui pourrait provoquer un incendie. Ils sont protégés par des gaines isolantes spécifiquement adaptées.

Les équipements électriques de votre logement rénové

Certains équipements électriques sont communs à tous les logements rénovés, car ils font partie des normes de construction d’un immeuble d’habitation. Il s’agit des prises électriques, interrupteurs et éclairages. Leur nombre minimal dans chaque pièce du logement ainsi que le nombre maximal de ces équipements pour chaque circuit électrique est défini dans les normes.

D’autres équipements dépendent de choix personnels comme le ballon d’eau chaude, les plaques de cuisson, le four, les appareils de chauffage électrique ou la borne de recharge de véhicule électrique. On ne les retrouve donc pas forcément lors d’une réhabilitation de bâtiment.

Le respect de la norme NF C 15-100 ou c 15-100

Une norme obligatoire

La norme électrique NF C 15-100 est d’application obligatoire en cas de rénovation de maison en Ile-de-France, d’aménagement de combles ou de construction de bâtiment. Elle a pour but de garantir la sécurité des personnes et des biens en assurant une protection efficace face aux différents risques électriques. Elle est également pensée pour offrir un maximum de confort aux usagers du logement, par la conception d’une installation adaptée aux besoins actuels.

Des règles de conception pour l’ensemble de l’installation

Cette norme définit le dimensionnement des équipements du tableau électrique et l’architecture générale de l’installation. Elle fixe les règles à respecter concernant le nombre et sensibilité des DDR, des disjoncteurs, ainsi que les sections des différents câblages. Elle régit également la répartition des éclairages et prises de courant du logement entre les différents circuits électriques. Elle impose la présence d’un raccordement à la terre pour sécuriser l’ensemble de l’installation.

Confort et sécurité des usagers

norme-electricite-maison

Enfin la norme électrique NF C 15-100 précise également, pièce par pièce, le nombre de prises, d’éclairages et d’interrupteurs obligatoires. L’objectif est de disposer de suffisamment d’équipements pour éviter les surcharges. Ainsi, l’installation de plusieurs prises électriques dans une même pièce permet de faire face aux besoins actuels des foyers modernes, très équipés en électroménager et appareils multimédia. L’objectif est dans ce cas d’éviter le recours aux multiprises, avec les risques de surcharge électrique et d’incendie que cela impliquerait.

La norme précise aussi l’emplacement des divers équipements, dans le but d’améliorer leur accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Il s’agit aussi d’écarter les risques électriques dans les pièces humides comme la salle de bain ou la cuisine, en éloignant suffisamment les sources électriques des points d’eau.

Grâce à l’expertise de ses équipes, notre entreprise de construction en Ile-de-France vous propose la remise aux normes de votre installation électrique dans le cadre d’une rénovation ou d’une réhabilitation d’immeuble à Paris par une entreprise de bâtiment. Ainsi, vous bénéficierez de plus de confort dans votre logement, d’une sécurité optimale, et vous ajouterez une plus-value à votre bien immobilier. Une installation électrique aux normes est en effet un atout en cas de revente.



    À lire également

    Quel système de chauffage choisir pour une rénovation ? Rénovation Les travaux de rénovation sont l’occasion d’installer un nouveau système de chauffage, plus performant et moins énergivore. Il permet de répondre aux exigences de la réglementation thermique dans les logements existants. À la clé, vous bénéficiez d’une facture d’énergie allégée, et d’un intérieur bien plus confortable, où vous aurez plaisir à vous blottir aux heures […] 19/12/22
    Comment choisir vos fenêtres pour une rénovation de maison en Île-de-France ? Rénovation Le remplacement des fenêtres offre de multiples avantages lors de travaux de rénovation. En effet, des menuiseries extérieures comme les portes d’entrées et les fenêtres neuves garantissent une meilleure isolation thermique et phonique, améliorent la sécurité face aux risques d’effraction et embellissent la façade. Ainsi, le changement de fenêtres constitue un élément majeur lors de […] 21/11/22
    Réhabilitation d’immeubles en Île-de-France : quels équipements remplacer ? Rénovation Un projet de réhabilitation d’immeuble à Paris entraîne habituellement le changement d’un certain nombre d’équipements. Le plus souvent, il s’agit du remplacement des fenêtres, de la porte d’entrée et la révision de l’ensemble du système de chauffage, ventilation et climatisation ou CVC. Voici ce qu’il faut savoir. Le remplacement des ouvertures, pour une meilleure isolation […] 17/10/22
    Choisir une porte d’entrée après la rénovation d’une maison Rénovation La porte d’entrée est le point d’entrée de votre logement. Elle donne ainsi une première impression des lieux au visiteur. Elle se doit donc d’être dans un état impeccable et d’avoir un design à votre image. Le choix de la porte d’entrée est un élément primordial dans les travaux de réhabilitation de bâtiment en Ile-de-France […] 23/09/22
    Choisir un système de ventilation mécanique contrôlée pour la rénovation d’une maison Rénovation L’arrêté du 24 mars 1982 sur la ventilation des bâtiments résidentiels a entraîné une généralisation de l’usage de la ventilation mécanique contrôlée, ou VMC. Avant cette date, les immeubles ne bénéficiaient que d’une ventilation naturelle assurée par les fenêtres en rénovation, par des grilles d’aération et les multiples défauts d’étanchéité du bâtiment. Or, après la […] 09/09/22